Le nettoyage industriel est un terme générique pour définir une prestation payante de nettoyage de locaux, bureaux ou de secteurs sensibles comme l’agroalimentaire ou encore l’industrie pharmaceutique. La demande dans ce secteur augmente en flèche car les entreprises externalisent de plus en plus ce travail. Ce milieu exige des compétences spécifiques donc la formation devient nécessaire.

Le secteur du nettoyage industriel demande une maîtrise des protocoles pour une bonne qualité de service.

Quelles sont les difficultés rencontrées dans ce métier ?

Lorsque l’on travaille dans le nettoyage industriel, de nombreux risques sont possibles, c’est pourquoi la formation dans ce domaine est plus que nécessaire.

  • Les risques chimiques : Selon le secteur dans lequel vous effectuez le nettoyage, les agents peuvent être en contact, inhaler et ingérer des substances chimiques qui peuvent être très toxiques pour le corps humain. Ces substances chimiques proviennent notamment des détergents qu’ils utilisent.
  • Les risques électriques : Il est possible que la monobrosse ou autre machine de nettoyage passe sur des câbles électriques. Il est aussi possible, lors de la maintenance d’un appareil de nettoyage, que l’agent ait contact avec un système électrique qui peut être dangereux.
  • Le travail en hauteur : C’est le cas lors du nettoyage des vitres en autre. Les chutes en hauteur représentent environ 10% des accidents de travail dans ce domaine.
  • Les risques liés à l’amiante : Un agent à la possibilité de travailler à proximité de dispositifs ou matériaux en amiante ou ayant contenu de l’amiante car même si cela est interdit, certains bâtiments industriels ne sont pas encore désamiantés.
  • Les risques infectieux : Dans certains secteurs comme ceux de la santé, les agents peuvent être fréquemment exposés à des agents pathogènes. Lors des nettoyage des douches, ils peuvent également avoir des risques d’attraper des maladies comme la légionellose.

Prenons l’exemple du nettoyage d’usines agroalimentaires

Nettoyage industriel - nettoyage d'une usine agroalimentaire.Les usines agroalimentaires sont certainement les plus strictes en termes de normes. En effet, afin d’assurer la sécurité de leurs salariés et des consommateurs, les aliments produits doivent être loin de tout risque microbien et bactérien.

Les intoxications alimentaires sont les phobies des usines agroalimentaires. Elles peuvent s’avérer mortelle et sont souvent la conséquence de mauvaises conditions d’hygiène lors de la production et transformation des aliments. C’est donc la raison pour laquelle les normes sont strictes.

Le risque est présent à toutes les étapes de la fabrication et de la transformation. C’est pourquoi une entreprise spécialisée va mettre en place un processus des opérations de nettoyage et utiliser des techniques spécifiques en tenant compte des contraintes, comme la méthode HACCP (Analyse des dangers et maîtrise des points critiques) adoptée par de nombreux industriels.

Les formations pour travailler dans le nettoyage industriel

Femme qui étudie le nettoyage industrielUn technicien de nettoyage industriel doit être capable de bien maîtriser le matériel qui lui est fourni. Il doit être organisé, rigoureux, minutieux et capable de travailler en équipe. Il doit aussi être conscient des risques de son travail (incendie, chimique, amiante, électricité, infections…) et savoir s’en protéger en conséquence.

Les formations possibles pour ce genre de travail sont :

  • Le CQP (Certificat de qualification professionnelle) Ouvrier qualifié en nettoyage industriel : Il s’agit d’une qualification créée par les entreprises ce qui fait qu’elle est reconnue par la convention collective de la branche. avec cette formation, les agents apprennent
    • l’ensemble des activités d’entretien et de nettoyage en respectant les modes opératoires
    • à utiliser les outils et équipements nécessaires
    • à mettre en oeuvre et faire appliquer les procédures de qualité, d’hygiène et de sécurité
    • à communiquer et s’organiser efficacement
  • Formation nettoyage cryogénique : procédé utilisant une projection de gaz carbonique. C’est une technique écologique, sûre et efficace. Cette formation vous permet d’acquérir les connaissances théoriques et pratiques du secteur.
  • Formation laveur de vitres : laveur de vitre dans les tâches les plus courantes mais aussi spécialisées. Il faut les aptitudes pour intervenir sur des zones difficiles et risquées comme les façades vitrées des immeubles. On parlera alors de laveur de vitre en hauteur. Cela représente un danger et la formation met donc l’accent sur les comportements de sécurité pour éviter tout accident.
  • Le CQP Opérateur en nettoyage industriel : Cette formation prépare à :
    • Conduire l’activité de nettoyage et désinfection
    • Contrôler les résultats de son travail
    • Contrôler son équipement
    • Communiquer et contribuer à l’amélioration
  • Le CAP Maintenance et hygiène des locaux : Les apprentis étudient :
    • Le fonctionnement des différentes machines
    • Les produits à utiliser en fonction des sols
    • Rénover des parquets
    • Entretenir les sanitaires, les voitures, les chambres d’hôpital
  • Le Bac Pro Hygiène et environnement : Cette formation enseigne :
    • Des matières générales comme les mathématiques ou les langues vivantes
    • Etudes techniques de chantier
    • Sciences et technologie de l’environnement
    • Conduite technique de nettoyage industriel
    • Etc.
  • Bac pro hygiène, propreté et stérilisation : Ce bac professionnel prépare à :
    • La gestion des ressources matérielles
    • La mise en oeuvre des plans de prévention
    • L’opération de stérilisation
    • La maîtrise des techniques d’entretien et remise en état y compris pour les milieux sensible
  • TCN 2 responsable de service hygiène et propreté : il se prépare en alternance après un bac +2. Cette formation est axée sur :
    • Les aspects commerciaux
    • L’organisation technique des prestations
    • Le management des équipes
    • La maîtrise des outils d’optimisation de performance
    • Etc.

Les spécialisations possibles

Pour être spécialiste dans n’importe quel domaine, un professionnel du nettoyage industriel devrait avoir les habilitations suivantes :

  • Le permis nacelle pour travailler en hauteur
  • L’habilitation harnais, pour tout le travail en hauteur dans le vide
  • L’habilitation électrique, chimique, amiante… pour travailler en milieu exposé au risque de ces dangers.
  • Formations aux premiers secours

Quelle rémunération ?

Le salaire moyen pour les agents de nettoyage industriel  dits “débutants” est d’environ 20 200€ en France, soit environ 10,39€ de l’heure.

rémunération après une formation de nettoyage industrielIl est cependant possible de gravir des échelons et passer en tant que chef d’équipe de nettoyage industriel pour gagner jusqu’à 23 700€ par an, sans compter les panier repas ou le 13è mois possibles en fonction de l’entreprise dans laquelle il évolue.

Quelles sont les formations pour travailler dans le nettoyage industriel