Nettoyage toile d'araignée

C’est un grand classique. Lors du nettoyage d’une pièce, on commence souvent par éliminer les toiles d’araignées. Mais est-ce vraiment une bonne idée ?

L’araignée, un insecte fragile et menacé

Il existe en France plus de 1500 variétés d’araignées. Certaines sont toutes petites, d’autres beaucoup plus grosses. Toutes sont très sensibles à leur environnement et à la présence de polluants. Beaucoup d’entre elles sont aujourd’hui menacées d’extinction.

Ces arthropodes (qui ne sont pas des insectes, car elles n’ont pas trois mais quatre paires de pattes) élisent souvent domicile dans nos maisons. Certaines variétés y sont même inféodées, c’est-à-dire qu’elles ne vivent que dans des maisons et jamais à l’extérieur.

Les araignées sont donc des petits animaux très sensibles à la pollution. Quand elles se retrouvent dans une maison, c’est le signe que la pièce est saine. Et pour elle, c’est une aubaine de trouver cet environnement pour vivre et perpétuer l’espèce.

Utilité des araignées dans l’écosystème

Comme beaucoup d’insectes et d’animaux en général, les araignées font partie intégrale de diverses chaines alimentaires.

Cela signifie qu’elles mangent et qu’elles sont mangées par d’autres animaux. Leur présence est donc indispensable dans la nature. Les araignées capturent environ 100 grammes d’insectes par m² et par an dans la nature. Elles régulent donc les populations de mouches, pucerons et autres insectes ravageurs des cultures.

En contrepartie, elles nourrissent des oiseaux et autres animaux insectivores (même si, comme on l’a dit, ce n’est pas un insecte). Les batraciens, grenouilles et crapauds, les lézards, les hérissons sont de grands consommateurs d’araignées.

Comment nettoyer efficacement une maison sans tuer les araignées ?

Là où les choses se corsent, c’est quand ces petites bêtes construisent des toiles ou se retrouvent présentes dans certaines pièces des maisons.

La personne qui va nettoyer une pièce aura plusieurs alternatives quant à la gestion des araignées et de leurs toiles :

  • Tuer toutes les araignées avec un insecticide anti-araignée, et retirer les toiles avec un balai ou un aspirateur.
  • Enlever les toiles et déplacer les araignées. Les mettre dehors revient à les tuer, car celles qui vivent en intérieur ont besoin de températures et de conditions très spécifiques. A l’extérieur, elles ne survivent jamais. Quand on les déplace, il vaut mieux les mettre dans une pièce où les conditions leur sont favorables (buanderie, cave, garage, remise ou pièce vide non utilisée).
  • Laisser en place un certain nombre de toiles : bien sûr on ne peut pas tolérer de vivre au milieu des toiles d’araignées, au risque de se croire tous les jours à Halloween. Néanmoins, si on tolère quelques intruses dans nos espaces de vis, ce n’est pas forcément toujours un signe de saleté ou de mauvaise hygiène. C’est là plus une volonté de vivre en harmonie avec son environnement. Chaque personne aura ses propres limites. Les arachnophobes ne seront pas d’accord.

Si vous êtes phobique des araignées ou que vous n’avez pas le temps ou l’énergie pour nettoyer vos pièces ou votre maison, faites appel à un professionnel qualifié du nettoyage. Si vous êtes situés en Loire Atlantique, certaines entreprises comme Jet Nettoyage, seront à même de nettoyer votre maison de fond en comble, dans les règles de l’art.

Les toiles d’araignées peuvent être dérangeantes, mais il y a souvent moyen d’épargner ces animaux souvent inoffensifs. Et comme on dit : « la petite bête ne mange pas la grosse » , l’essentiel est d’être à l’aise dans son lieu de vie.